Unité 9: Danielle Trottier explique l’arrivée de Sophie Lorain

Dans la toute dernière scène d’Unité 9

C’est par désir de concocter une finale de série « tournée vers l’avenir » que Danielle Trottier a attendu la toute dernière scène d’Unité 9 pour introduire un nouveau personnage mardi soir : une directrice de prison campée par Sophie Lorain.

Plusieurs téléspectateurs ont été étonnés de voir la populaire actrice retontir à Lietteville quelques secondes avant l’apparition du générique de clôture, aux côtés de Sophie Prégent (Marie-France Caron) et Guylaine Tremblay (Marie Lamontagne).

« Je cherchais quelqu’un d’extrêmement crédible et aimé du public, explique l’auteure en entrevue au Journal. Parce que Sophie a une scène pour faire comprendre qu’elle s’en vient et qu’elle est contente de prendre les commandes. Je voulais dire aux téléspectateurs : je laisse Lietteville entre les mains de quelqu’un de vraiment bien. »

Quant au retour derrière les barreaux d’Annie Surprenant (Anne Casabonne), un personnage qui s’était fait plutôt discret depuis son évasion (saison 3), Danielle Trottier parle d’un clin d’œil à «la sécurité publique ». « On savait qu’elle continuait à voler des téléphones, déclare l’auteure. Mais quand il y en a une qui va trop loin, on la rattrape! »

Ce 169e et dernier épisode a aussi marqué le (bref mais délicieux) retour de Michelle (jouée par Catherine Proulx-Lemay) pour accueillir Jeanne (Ève Landry) à sa sortie de prison.